Aidez-nous à relever notre France !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aidez-nous à relever notre France !

Message  nicolasledur le Mar 1 Jan - 23:41

Le forum « La France d'après 2007 » (anciennement à majorité UMP et soutien au candidat Sarkozy) a enfin pris conscience des mensonges de l'ex-candidat à la Présidence de la République française, Nicolas Sarkozy, élu à la magistrature suprême en mai dernier, et a décidé de rejoindre les millions de français qui soutiennent un vrai programme de redressement national, celui d'un homme juste et authentique : Jean-Marie Le Pen, Président-fondateur du Front National (FN), ancien combattant et résistant de la première heure !

Avant d'énoncer les grandes lignes du programme « relevons notre France ! » de Jean-Marie Le Pen dans le cadre de sa candidature à l'élection présidentielle de 2007 ; le Président a tenu à faire le point sur la situation sinistre dans laquelle se trouve notre pays en préface de son programme de gouvernement présenté lors de la Convention Présidentielle de Lille le dimanche 25 février 2007.




L'état de notre pays, la France, est critique à plus d'un titre. Et je me dois en tant que candidat à la Présidence de la République de dire la vérité aux Français.

La crise économique et sociale qui nous frappe se traduit par un triple appauvrissement. D'abord, celui des ménages, des hommes et des femmes dont le niveau de vie ne cesse de baisser : plus de cinq millions de nos compatriotes, par exemple, vivent en dessous du seuil de pauvreté !

Ensuite, celui du tissu économique de la Nation : les délocalisations en sont l'aspect le plus choquant (après la disparition de pans entiers de notre industrie, de nos petits commerces et de nos artisanats) et la mort programmée de notre agriculture, l'élément le plus lourd de conséquences sur l'aménagement du territoire et l'environnement.

Enfin, celui de l'Etat dont la dette, récurrente et inquiétante, absorbe la majeure partie de l'épargne des Français justement nécessaire à la vie des entreprises, créatrices de richesse.

La crise institutionnelle que traverse la France - avec des taux d'abstention records aux élections - est un autre visage de ce même doute, de cette même angoisse qui habitent les Français : comment faire confiance aux politiciens traditionnels, eux qui ont échoué depuis trente ans ?

Plus profonde encore, parce que vécue plus intensément par une part grandissante de nos concitoyens, une véritable crise de civilisation - se traduisant entre autres par l'éclatement de la famille - touche désormais les plus fragiles d'entre nous : les personnes âgées à qui l'on refuse bien souvent tout lien social au soir de leur vie et les enfants à qui l'on ne transmet plus assez les richesses du savoir et les bienfaits de l'éducation et de la morale. En outre, la suppression du service militaire a détruit un des derniers liens forts entre la jeunesse et la Nation.

On peut ainsi dire que notre pays se trouve être en proie à des menaces autant extérieures qu'intérieures. À la politique suicidaire d'une immigration sans frein et à l'ouverture inconsidérée de nos frontières à tous les dumpings sociaux, fiscaux et environnementaux, répondent, en effet, comme d'autant d'échos, le déclin démographique de notre Peuple et la perte d'identité et de leurs racines pour bon nombre de nos compatriotes.

Face à ce constat sans complaisance mais objectif, le salut pourrait-il venir de l'Europe de Bruxelles ou plus encore d'une « gouvernance » mondiale comme certains se plaisent à l'imaginer et à l'expliquer aux Français ? ... Je ne le pense pas car les solutions sont beaucoup plus proches de nous !

Et tout en tenant compte bien évidemment de données politiques, économiques et démographiques externes, la Nation apparaît ainsi comme l'ensemble le plus performant pour résoudre les problèmes auxquels nous sommes confrontés.

Le redressement de la France, sur tous les plans, n'est-il pas avant tout lié à la capacité de notre Peuple à se réformer et aux ressorts profonds de la Nation ?

Si je suis élu Président de la République, je réaffirmerai la souveraineté et l'indépendance de la France, conditions de l'exercice des compétences régaliennes (Sécurité, Justice, Maîtrise de nos frontières, Affaires étrangères, Politique budgétaire et fiscale...) de l'Etat.

Et nous engagerons par voie référendaire les grandes réformes indispensables au renouveau national et au printemps de la France, avec comme priorités :

- L'arrêt de l'immigration avec l'application du principe de préférence nationale et le codéveloppement.

- Le renforcement de la Justice avec des moyens accrus (cinq mille juges et soixante-quinze mille places de prison supplémentaires).

- La relance économique et le retour de la croissance par la suppression des contraintes qui pèsent sur les entreprises - particulièrement les PME - seules créatrices d'emplois.

- Une grande politique de la Famille - seule capable de réveiller notre démographie et d'assurer la transmission du patrimoine entre les générations - et le plein exercice par l'Etat de la Solidarité nationale, ultime rempart aux méfaits du mondialisme.

- La réforme institutionnelle de la France avec la mise en place du scrutin proportionnel à toutes les élections, seul moyen réel de redonner la parole au Peuple.

Mon projet présidentiel s'adosse sur des valeurs que nous brandissons pas comme des slogans ou des accroches publicitaires mais auxquelles nous croyons du plus profond de nos coeurs et de nos âmes.

Chers compatriotes, ne laissez pas passer l'occasion extraordinaire qui nous est donnée de reconstruire ensemble notre France.

Jean-Marie Le Pen





Les grandes lignes du programme de gouvernement du FN, divisé en 15 grands thèmes, pour une France nationale, souveraine, prospère, sociale, protégée et rassemblée.

Immigration

- Interruption des flux d'entrées (450 000 par an)
- Organisation, en métropole et outre-mer, du retour des clandestins et codéveloppement avec les pays d'origine
- Priorité d'accès de tous les Français à l'emploi
- Suppression du regroupement familial
- Fermeture des mosquées salafistes et refus de la dérive communautariste

Europe - Mondialisation

- Acter le Non à la Constitution européenne en relançant le processus d'une Europe des nations souveraines et en renégociant les traités européens
- Rétablir les contrôles aux frontières économiques et physiques à l'intérieur de l'Europe
- Refuser l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne et l'instauration de tout impôt européen
- Soumettre la politique monétaire européenne à la souveraineté des peuples
- Réformer le fonctionnement de l'OMC et appliquer la préférence communautaire (en cas de dumping social)

Défense - Anciens combattants

- Augmentation du budget de la Défense
- Service militaire volontaire de 6 mois ouvert aux Français de 18 à 25 ans, donnant un accès privilégié à la fonction publique
- Réévaluation de la retraite des anciens combattants
- Devoir de vérité et défense de l'honneur de la France durant la période coloniale

Institutions - Fonction publique

- Rendre la parole au peuple sur les grands sujets de société par des référendums réguliers
- Appliquer le scrutin proportionnel intégral à toutes les élections
- Instaurer le septennat non renouvelable pour le Président de la République
- Favoriser le recrutement des plus de 45 ans issus du privé pour les emplois publics (concours spécifiques)
- Favoriser la mobilité dans la fonction publique
- Supprimer l'ENA

Politique étrangère - DOM-TOM

- Fonder notre diplomatie sur le respect des souverainetés nationales
- Assurer l'indépendance de la France, dans la continuité de nos alliances
- Faire entendre notre voix au Conseil de sécurité des Nations unies
- Relancer la francophonie et faire rayonner les valeurs de la France

Economie - Emploi

- Mener un grand audit des comptes de l'Etat et une lutte déterminée contre les gaspillages d'argent public
- Redonner aux Français le choix de leur temps de travail et de son organisation
- Protéger nos secteurs de production contre la concurrence déloyale étrangère
- Créer un environnement réglementaire favorable aux PME-PMI-TPE créatrices d'emploi
- Revaloriser le travail manuel et les bas salaires
- Créer un label DOM-TOM pour les produits d'outre-mer

Agriculture - Ruralité

- Mesures fortes pour l'installation de 15 000 jeunes agriculteurs par an
- Mise à parité en 5 ans des retraites agricoles avec les retraites des autres Français
- Protection des paysans contre le brevetage du vivant par les multinationales
- Création d'une agence pour la cohésion territoriale et l'égalité des chances rurales
- Sauvegarde, au minimum, des conditions actuelles de la PAC et du montant des aides versées au-delà de 2013

Logement

- Instaurer la préférence nationale dans le logement social
- Favoriser l'accession sociale à la propriété du logement
- Inciter à l'investissement immobilier

Education - Recherche

- Instauration d'un chèque scolaire pour le public et le privé sous contrat
- Suppression du collège unique
- Grande politique de l'apprentissage, proposé dès 14 ans
- Rétablissement de la sécurité, de la laïcité et de la discipline à l'école publique
- Aménagement des rythmes scolaires
- Adaptation des formations aux besoins du marché de travail
- Grand plan quinquennal pour la recherche, avec un objectif d'augmentation de 40 % des crédits

Fiscalité

- Simplification du système fiscal et réduction de la fiscalité pesant sur le travail
- Impôt sur le revenu et droits de succession : 4 tranches de 0, 10, 15 et 20 %
- Impôt sur les sociétés : 3 tranches de 10, 15 et 20 %
- ISF : exonération de la résidence principale
- Mise en place de protections douanières aux frontières

Sécurité - Justice

- Présomption de légitime défense pour les forces de police
- Grande politique de construction et d'humanisation des prisons (création de 100 000 nouvelles places)
- Doublement du nombre de juges et réforme de l'Ecole de la magistrature
- Rétablissement de la peine de mort pour les crimes les plus graves
- Abaissement de la majorité pénale pour les délinquants mineurs

Santé - Retraite

- Grand plan de sauvegarde des retraites par répartition
- Mesures drastiques anti fraude aux prestations sociales (Assedic, carte vitale, etc.)
- Préservation du caractère libéral de la proximité
- Développement de l'hospitalisation à domicile
- Suppression de l'AME

Famille - Enfance

- Créer un statut parental : salaire, couverture sociale, retraite pour le parent décidant d'élever ses enfants
- Réserver les aides sociales et les allocations familiales aux seules familles françaises
- Revaloriser et indexer sur le coût de la vie les allocations pour les familles françaises
- Mener une grande politique d'accueil de la vie et promouvoir l'adoption prénatale

Environnement - Transports

- Imposer la liberté de recherche et de commercialisation sur les énergies de substitution face au lobby pétrolier
- Viser la substitution, à hauteur de 10 %, des importations de pétrole par les carburants verts
- Valoriser les ressources renouvelables
- Défendre les automobilistes contre les persécutions fiscales et pénales
- Rendre les transports en commun sûrs, propres et ponctuels

Exception culturelle

- Ecouter les choix du public en proportionnant les subventions des manifestations culturelles à leur fréquentation
- Augmenter les crédits de rénovation du patrimoine
- Encourager le mécénat
- Instaurer la licence légale pour les échanges privés sur Internet

Retrouvez toute l'actualité du combat au quotidien mené par la résistance nationale sur le site officiel du Front National
avatar
nicolasledur
Administrateur

Messages : 1
Date d'inscription : 01/01/2008
Localisation : Saint-Cloud

Voir le profil de l'utilisateur http://www.frontnational.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum